ILOT – Sémantique et éducation

Histoire des Arts en tant que discipline « Connectiviste »

J.Deslis & J.C. Moissinac


« L’histoire des arts et les disciplines scolaires :

Aux trois niveaux du cursus scolaire, Ecole primaire, Collège, Lycée, l’histoire des arts instaure des situations pédagogiques nouvelles, favorisant les liens entre la connaissance et la sensibilité ainsi que le dialogue entre les disciplines. Sans renoncer à leur spécificité, le français, l’histoire – géographie – éducation civique, les langues vivantes et anciennes, la philosophie mais aussi les disciplines scientifiques, économiques, sociales et techniques et l’éducation physique et sportive, s’enrichissent de la découverte et de l’analyse des œuvres d’art, des mouvements, des styles et des créateurs…

L’histoire des arts, les professeurs et les élèves :

Aux trois niveaux du cursus scolaire, Ecole primaire, Collège, Lycée, l’histoire des arts instaure des situations pédagogiques transdisciplinaires. Elle favorise chez les professeurs d’autres façons, d’enseigner, notamment le travail en équipe, elle leur permet de croiser savoirs et savoir-faire, d’acquérir des compétences nouvelles et d’aborder des territoires jusque-là peu explorés…. »[1]

Dans cet article, nous allons étudier l’impact de l’organisation de l’enseignement de l’Histoire des Arts sur la conception de l’architecture des connexions entre les ontologies des programmes scolaires dans notre système.

L’Histoire des Art est obligatoire pour tous les élèves de l’école primaire, du collège et du lycée (voies générale, technologique et professionnelle). C’est un enseignement fondé sur une approche pluridisciplinaire et transversale des œuvres d’art. [2] L’Histoire des Arts fait partie également de la politique interministérielle de l’Education artistique et culturelle. [3]

Nous avons ainsi observé la pratique des institutions académiques et des communautés pédagogiques à la fois pour :

  • la proposition des méthodologies pour aider les professeurs de différentes disciplines à aborder l’Histoire des Arts en classe et ;
  • la mise à disposition des ressources de l’Histoire des Arts avec les informations interdisciplinaires.

Pour le premier point, nous pouvons par exemple citer les efforts des communautés pédagogiques pour l’enseignement de l’Histoire des Arts et Mathématiques, référencés sur le site « Le café pédagogique« . [4] Parmi ces travaux, l’Académie de Guyane a produit le document synthétique intitulé L’Histoire des Arts en Mathématiques. [5]

Pour accompagner les professeurs de mathématiques, ce document propose des activités en classe composées:

  • d’une fiche professeur présentant les objectifs, les compétences évaluées, le niveau concerné ;
  • d’une fiche scénario (pour certaines activités) présentant les grandes lignes d’une possibilité de mise en œuvre au sein du cours de mathématiques ;
  • d’une fiche histoire des arts permettant aux élèves d’avoir une trace des points importants à retenir sur l’œuvre étudiée ;
  • d’une fiche correction présentant quelques points importants concernant l’œuvre. 

La fiche de professeur est la ligne de conductrice du cours (Figure 1). Cette fiche présente un exemple de l’activité « L’Alhambra, Grenade » que l’enseignant peut aborder en classe. Cette activité contient les compétences attendues à la fois de la discipline de Mathématiques (et scientifique) et celles de l’Histoire des Arts (et celles du socle commun). (Figure 1, dans le carré rouge)

Figure 1 Fiche professeur pour l'activité "LAlhambra, Grenade", démontrant le niveau d'enseignement, Thème en Histoire des Arts, Compétences 3 de « Mathématiques » et les autres compétences. Cette fiche propose également l’objectif de la séquence et le déroulement durant le cours

Figure 1 Fiche professeur pour l’activité « LAlhambra, Grenade« , démontrant le niveau d’enseignement, Thème en Histoire des Arts, Compétences 3 de « Mathématiques » et les autres compétences. Cette fiche propose également l’objectif de la séquence et le déroulement durant le cours [6]

La démarche de la conception du document de travail pour aider les enseignants en Mathématique, basée sur le croisement des compétences entre la discipline de Mathématiques  et d’Histoire des Arts  ressemble également aux travaux de l’Académie de Bordeaux, particulièrement le dossier intitulé Mathématiques & Arts visuels. [7] (Figure 2, la partie entourée en rouge).

En plus du croisement des compétences entre deux disciplines, la figure 2 (la partie entourée en bleu) nous renseigne également le croisement entre les domaines de Mathématiques (Géométrie) et Histoire des Arts (Arts de l’espace-Architecture).

Figure 2 : L'exemple d'une œuvre "Le pont du Gard" contenant des compétences à la fois en Mathématiques et Histoire des Arts [8]

Figure 2 : L’exemple d’une œuvre « Le pont du Gard » contenant des compétences à la fois en Mathématiques et Histoire des Arts [8]

Dans la même perspective, nous pouvons également citer les travaux de l’Académie de Paris concernant les propositions des œuvres d’art ayant un lien avec l’enseignement de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) [9]

L’information proposée pour chaque œuvre contient l’identité de l’œuvre (Nom, auteur, date de l’œuvre, Nature/support etc…), la situation dans l’enseignement de l’histoire des arts et la situation dans le programme de SVT.

Par exemple, l’œuvre de Giuseppe Arcimboldo, intitulée Les quatre saisons (Figure 3) est proposée pour l’enseignement de SVT au niveau 6ème .

Figure 3 : Les quatre saisons, Giuseppe ARCIMBOLDO, 1573 [10]

Figure 3 : Les quatre saisons, Giuseppe ARCIMBOLDO, 1573 [10]

 La Figure 4 contient les informations des situations de l’enseignement de l’histoire des arts et de SVT. L’œuvre « Les quatre saisons » correspond à la thématique « Le peuplement d’un milieu », particulièrement pour les connaissances « L’occupation d’un milieu au cours des saisons » et « Changement de forme chez les végétaux ». [11]

Figure 4 Les informations présentant les situations dans l'enseignement de l'histoire des arts et de SVT pour l'œuvre "Les quatre saisons de G. Arcimboldo

Figure 4 Les informations présentant les situations dans l’enseignement de l’histoire des arts et de SVT pour l’œuvre « Les quatre saisons de G. Arcimboldo

Un dernier exemple auquel nous pouvons nous référer porte sur les travaux de l’Académie de Nantes. Elle propose les projets « Histoire des Arts » composant les points d’ancrage dans différentes disciplines. Par exemple, l’équipe pluridisciplinaire de Collège Philippe Cousteau – Pouancé a choisi de travailler sur les thématiques « Comment l’art peut-il investir la ville ? » [12] pour l’année scolaire 2012-2013. Cette équipe a mis en ligne la description de la référence du projet démontrant les disciplines concernées comme Arts plastiques, Histoire Géographie, Lettres, Technologie et Espagnol. (Figure 5, dans le carré rouge).

Figure 5 Le projet "Comment l'art peut-il investir la ville?" et les disciplines concernées

Figure 5 Le projet « Comment l’art peut-il investir la ville? » et les disciplines concernées 

Ainsi, la caractéristique pluridisciplinaire et transversale de l’Histoire des Arts et les pratiques transdisciplinaires concrètes des communautés pédagogiques précédemment démontrées sont la source principale de notre inspiration pour concevoir l’architecture de notre système de la connexion entre les différents programmes scolaires.  Nous avons adopté la discipline de l’Histoire des Arts en tant que le noyau central connectant les autres disciplines. (Figure 6 Le rond en orange et ses liens pleins vers d’autres disciplines)

Figure 6 Histoire des arts en tant que le noyau central dans notre système des connexions entre les différentes disciplines

Figure 6 Histoire des arts en tant que le noyau central dans notre système des connexions entre les différentes disciplines

Concrètement, nous avons transformé le document Organisation de l’enseignement de l’histoire des arts, produit par le Ministère de l’Education nationale en ontologie. Cette ontologie sert de passerelle entre les ontologies des autres programmes scolaires.  La connexion de l’ontologie Histoire des Arts et des autres disciplines est un modèle de connexion  de base de l’interdisciplinarité proposée par notre système.   Néanmoins, l’enseignant a également  la possibilité de composer ses « cuisines » bi ou multidisciplinaires  pour atteindre ses objectifs pédagogiques. (Figure 7 Les liens pointillés en marron entre les disciplines)

Dans les prochains articles, nous allons étudier la conception de l’ontologie de l’Histoire des Arts, son positionnement par rapport à la mise  à disposition des ressources existantes dans cette discipline,  ses possibilités de connexion avec les ressources externes de la plateforme ILOT….

 Pour en savoir plus sur l’enseignement de l’Histoire des Arts, interdisciplinarité, transdisciplinarité :

  • L’histoire des arts, un enjeu pour l’éducation au XXIème siècle par Henri de Rohan-Csermak, Inspecteur général de l’éducation nationale en charge de l’enseignement de l’histoire des arts  [ http://www.cndp.fr/crdp-reunion/node/585 ]
  • Conférence, L’histoire des arts – un enseignement en devenir par Bourdois C., Schvalberg S., Clément B., Tomi M., Claus F., Canal U [http://bit.ly/1n7oTnL]
  • Une conférence de l’UTLS au Lycée, Interdisciplinarité et collaboration pédagogique par Y. Michaud et S. Clerc, Canal U [http://bit.ly/1gb2q4m
  • Les travaux  du Centre International de Recherches et Etudes Transdisciplinaires concernant la transdisciplinarité   [ http://ciret-transdisciplinarity.org/index.php]

————————————

[1] Arrêté du 11-7-2008 avec ses 3 articles dans l’Encart du Bulletin officiel n° 32 du 28 août 2008 : « Organisation de l’enseignement de l’histoire des arts à l’école primaire, au collège et au lycée », pp.2-3 [En ligne : http://bit.ly/1lSEDxm]

[2] Cf. http://www.education.arts.culture.fr/n-1/histoire-des-arts.html 

[3] Voir le portail interministériel « Education artistique et Culturelle » [ http://www.education.arts.culture.fr/ ]

[4] Julie Anne, Histoire des arts vs mathématiques [En ligne : http://bit.ly/1qiHTSa ]

[5] Sandrine Ingrémeau,  L’Histoire des Arts en Mathématiques [En ligne : http://bit.ly/1lKnZxg ]

[6] Figure extraite du document L’Histoire des Arts en Mathématiques de l’Académie de Guyane, p. 10 [ http://bit.ly/1qIQYBY]

[7] Jean-Phillipe Mercé, Mathématiques & Arts visuelsCPD Arts visuels 64 [http://bit.ly/1gcf9XW]

[8] Figure extraite du document Mathématiques & Arts visuelsCPD Arts visuels 64, p. 5 [http://bit.ly/1gcf9XW]

[9] Académie de Paris, Enseignement de l’Histoire des Arts et SVT [ http://bit.ly/PUfTau ]

[10] Source de l’image : http://fr.wikipedia.org/wiki/Giuseppe_Arcimboldo 

[11]Cf. également le programme de SVT, p. 16 [http://media.education.gouv.fr/file/special_6/52/9/Programme_SVT_33529.pdf]

[12] Cf: Académie de Nantes, Projet « Comment l’art peut-il investir la ville? » [http://bit.ly/1i4ulXO ]  Nous pouvons citer également les travaux de l’Académie de Rouen concernant l’interdisciplinarité en Histoire des Arts au Collège [http://bit.ly/1hxuTSW ]

Auteur : Jirasri Deslis

Ingénieur R&D, TSI, Télécom ParisTech, Institut Mines-Télécom Voir tous les articles de Jirasri Deslis